Err

Votre panier : 0,00 €

La mère et le père transmet chacun la moitié leur ADN à leurs enfants. Bien sûr, les parents reçoivent la moitié de chacun de leurs parents, et ainsi de suite. Pour le moment nous allons nous concentrer uniquement sur les parents et les enfants.

Les bases

Il est important de comprendre les rudiments de la manière dont les parents transmettre leur ADN.

Prenons comme exemple quatre enfants. Ils ont hérités la moitié de l'ADN de la mère et la moitié de l'ADN du père. (figure1)

Les quatre enfants représentent toutes les combinaisons possibles que les deux parents pourraient avoir transmis à chaque fois qu'ils auront un nfant, soit 25% de combinaison possible.

La ressemblance d’un individu peut être un mauvais indicateur de paternité pour de nombreuses raisons, mais sera toujours à considérer dans l’évolution des relations.

Si l'individu n’a aucun critère de ressemblance dans votre famille, il peut être temps d’effectuer un test ADN pour mettre fin à la spéculation.

Cependant, ne soyez pas surpris si le test ADN détermine votre lien.

Dans notre exemple, les parents peuvent obtenir deux enfants très semblable ou presque rien en commun, et avec les mêmes parents. C'est pourquoi un test ADN est si important.

Mon code à barre personnel

Votre profil ADN est composé de gènes. Chaque gène est présent en double exemplaire : appelé allèles.(figure 2)

C’est la contribution génétique transmise par les parents à chaque génération.

Chacun des parents a transmis un certain nombre aléatoire de gènes à leurs enfants. Tout comme avec les couleurs, il y a quatre résultats possibles pour les enfants, dans le cas où ce couple a fait quatre enfants : certains enfants peuvent hériter des deux mêmes nombres et d'autres ne correspondent pas du tout. Il est possible pour deux frères et sœurs à avoir les deux mêmes chiffres, si nous regardons seulement à un endroit précis.

C’est pour cette raison que nous examinons plusieurs allèles ou marqueurs.

Quand il est le père biologique

Dans la figure 3, on peut voir que la mère et le père ont contribués Pour moitié chacun au profil génétique de l'enfant.

La probabilité de 99,99% indiquerait que «le père présumé ne peut pas être exclu d'être le père biologique ".

Vous remarquez le marqueur Amelogenin(en toute lettre), il indique le sexe de l'individu. Le XX pour les femmes et XY est pour les hommes.

Quand il n'est pas le père biologique

Dans la figure 4, il est impossible pour l'homme qui a été testé d'être le père biologique de cet enfant. Il ne partage pas un certain nombres d’allèles en commun à chacun des systèmes génétiques testés.

Les chiffres en rouge sont des types d'ADN que le père présumé ne pouvait pas transmettre. Le rapport serait «le père présumé est exclu comme père biologique de l'individu». Les exclusions sont toujours confirmée par une seconde analyse complète .